L’Île Maurice va lancer en mai prochain son premier nanosatellite

2 min de lecture

Le premier satellite de conception mauricienne va être expédier dans l’espace dans le mois de mai 2021. L’initiative bénéficie de l’appui du programme kiboCube initié par les Nations unies et le Japon.

Le gouvernement Mauricien veut avoir des yeux sur son territoire. Pour ce faire, le pays prévoit lancer son premier nanosatellite dans le mois de mai 2021. Lancé depuis l’année 2018, l’initiative résulte de la participation de l’Île au programme kiboCube, initié par les Nations Unies et le Japon.

MIR-SAT1  est un engin de conception Mauricienne. Il a été construit par la société Clyde Space en terre Ecossaise. L’initiative a été financé à hauteur de 553500 dollars américains l’équivalent de 22 millions de roupies mauriciennes à travers le Fonds d’innovation national.

Le premier nanosatellite mauricien sera dans un premier temps envoyé en direction de la station spatiale internationale (ISS) par l’Agence japonaise d’exploration spatiale JAXA, d’où il sera mis en orbite. Dès lors, il dispose d’une durée de vie estimée à deux où trois ans. Il permettra aux équipes du Conseil de recherche et d’innovation de Maurice (MRIC), chargées de sa gestion au sol de disposer entre autres des données de cartographie terrestre, de surveillance des océans ou encore de gestion des catastrophes naturelles.

 

La mise en orbite du MIR-SAT1 vient ainsi permettre à l’Île Maurice de renforcer ses capacités sur le plan des politiques et stratégies spatiales.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *