E-administration, vers la numérisation des moyens de paiement au Togo

2 min de lecture

Le gouvernement togolais met le numérique au service de la transparence et de la lutte contre la corruption. A cet effet, un projet de décret portant sur la numérisation des moyens de paiement au sein de l’administration a été examiné en première lecture lors du conseil des ministres du mercredi 17 février 2021.

Le gouvernement togolais continue ses efforts pour la mise en place du cadre légal organisant la numérisation de l’administration. Le mercredi 17 février 2021, le palais de la présidence a servi de cadre pour la tenue du conseil des ministres. Sous la présidence du président de la République son excellence Faure Essozimna Gnassingbé, les ministres ont examiné un projet de décret portant sur la numérisation des moyens de paiement au sein de l’administration. Ce présent projet de décret est pris en application de la loi relative aux mesures de promotion de la bancarisation et de l’utilisation des moyens de paiement scripturaux.

Cette disposition viendra ainsi jeter les bases pour la mise en place d’un cadre légal, garant d’une administration plus transparente. Selon le communiqué sanctionnant ledit conseil, « Il vise à promouvoir l’utilisation de moyens électroniques de paiement au sein de l’administration, la bancarisation, l’inclusion financière et la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. ».

Ce projet de décret vient ainsi s’ajouter aux nombreux efforts consentis par le gouvernement depuis quelques années en vue de la mise en place d’une administration digitalisée.  Le conseil des ministres du mercredi 17 février 2021 a également permis au gouvernement de scruter deux avant-projets de loi et écouté sept communications.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *