Afrique : une entreprise pour vulgariser l’utilisation des cryptomonnaies voit le jour

2 min de lecture

Le patron de Twitter Jack Dorsey et Jay-Z ont annoncé vendredi 12 février 2021, leur intention d’investir dans la création d’une entreprise destinée à la vulgarisation des cryptomonnaies. Dénommée Btrust, elle sera active en Afrique et en Inde.

Le monde connaît ces derniers temps des positions controversées en ce qui concerne la légalisation de l’utilisation des cryptomonnaies. Le patron de Twitter en collaboration avec le rappeur et producteur Jay-Z vont lancer quant à eux, une entreprise pour encourager l’utilisation de ces monnaies en particulier le bitcoin, en Afrique et en Inde. Dénommée Btrust, elle se veut une institution pionnière et transparente sur laquelle les deux promoteurs n’auraient aucun pouvoir. Elle sera financée à hauteur de 23,6 millions de dollars soit 500 bitcoins.

Ainsi, les promoteurs ont annoncé être à la recherche de personnes qualifiées pour la formation d’un conseil d’administration. Un formulaire a déjà été mis en ligne à cet effet. A l’issue de l’étude des dossiers, seulement trois candidatures seront retenues. Ces derniers auront ensuite la lourde tâche de faire du bitcoin, la monnaie d’internet.

Cette initiative intervient dans un contexte où, certains Etats comme le Nigeria, plus grands consommateurs de bitcoin du continent africain vient d’interdire l’usage de la devise. Le Btrust vient aussi répondre aux tests récurrents de la Chine en vue du lancement de sa propre monnaie virtuelle, le Yuan virtuel.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *