Togo : de la technologie pour rapprocher citoyens et élus

2 min de lecture

Les Universités Sociales du Togo ont procédé le vendredi 05 février 2021 au lancement de l’application mobile Namanya. Elle vise à rendre disponibles aux populations toutes les informations concernant les mairies ou encore l’Assemblée nationale.

Désormais, les Togolais et Togolaises pourront facilement accéder aux informations relatives aux mairies, au Parlement et aux conseils des ministres. C’est à cette fin que Namanya, une nouvelle application mobile a été lancée par les Universités Sociales du Togo, une plateforme de la société civile togolaise.

Le nom de l’application « Namanya » signifie en langue locale « Fais-moi savoir ou apporte-moi l’information ». Concrètement, elle vise à créer une sorte de point virtuel de rencontre et des interactions entre les élus locaux et les habitants des différentes circonscriptions, les parlementaires, les institutions et les citoyens. Le projet initié par de jeunes développeurs dispose également d’un site web namanya.org et est téléchargeable sur Play Store et App Store.

Le président de « Les Universités Sociales du Togo », prof David Ekoué Dosseh, s’exprimant en marge du lancement de l’outil numérique a laissé entendre : « Lorsqu’on est dans un État et qu’on œuvre pour la démocratie, il est de bon ton de savoir ce qui se passe au niveau des institutions officielles et des élus. Ainsi nous avons pensé créer une application Namanya afin de faire interagir les parlementaires pour être au parfum des actions que ces derniers mènent (…) ». Ainsi, l’application dispose de 08 rubriques réservées aux informations sur le parlement et ses différentes commission, les conseils des ministres, les mairies, les élus locaux et leurs budgets, les lois, la création d’entreprise, la création de comptes …

Par ce nouvel outil numérique, l’Organisation de la société civile togolaise (OSC) vise à impliquer activement les jeunes dans le travail et le fonctionnement des institutions publiques et ainsi participer aux processus de démocratisation.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *