Le Togo fait l’objet d’un essai pionnier d’un nouveau système de navigation par satellite

2 min de lecture

 

L’aéroport international de Lomé a accueilli les premiers tests d’un système innovant dans le domaine de la navigation aérienne. Dénommé SBAS, le système est mis en place par la société Thales Alenia Space et a vu également la participation de l’Australie.

La société Thalès Alenia Space a fait partie d’une équipe composée de plusieurs organisateurs qui ont expérimenté un nouveau système de renforcement par satellite, SBAS sur cinq vols au-dessus de l’aéroport international de Lomé, capitale du Togo. Ledit système servira à rendre l’atterrissage dans les aéroports les plus reculés de l’Australie régionale beaucoup plus sûr.

Le dispositif Satellite-Based Augmentation System (SBAS) exploite à la fois des infrastructures spatiales et terrestre pour le perfectionnement d’un GPS basique. Pour les différents participants, « L’objectif des démonstrations en vol était de montrer, en configuration réelle, l’efficacité de la technologie développée dans le cadre du service ouvert précoce » en ce qui concerne la mise en œuvre du « programme SBAS pour l’Afrique et l’océan Indien, qui poursuit la fourniture autonome de services SBAS sur le continent, pour augmenter les performances des constellations de navigation par satellite GPS et Galileo. »

Ce progrès pourrait avoir d’énormes avantages pour l’Australie où de nombreux petits aéroports ne sont pas en mesure de se permettre des aides à la navigation au sol telles qu’un ILS (utilisation des systèmes d’atterrissage aux instruments).

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *