Congo : bientôt des zones blanches seront desservies en services télécoms

2 min de lecture

 

Les membres de l’équipe gouvernementale congolaise se sont réunis en session extraordinaire le 19 janvier 2021. Cette assise a permis aux autorités d’allouer 1,6 milliards de franc CFA à la couverture en services télécoms de 14 localités du pays non desservies.

La république du Congo enclenche de nouveaux projets pour endiguer la fracture numérique de son territoire. Le gouvernement prévoit apporter des services télécoms dans 14 localités non couvertes en service de télécommunications. Le projet financé à hauteur de 1,6 milliards de Franc CFA par le Fonds pour l’accès et le service universel des communications électroniques (Fasuce), favorisera l’accès de nombreuses personnes aux services télécoms. Ce nouvel investissement contribuera à accroitre les revenus perçus par l’Etat auprès des opérateurs télécoms de même qu’à la concrétisation de la vision Congo Digital 2025 qui fait du numérique un levier de la croissance socioéconomique nationale.

Les 14 localités (dont Tsoumbou, dans le Kouilou, Loulomblo et Vindza dans le Pool, Minga dans la Bouenza, Okouet dans la Cuvette) qui ont été sélectionnées pour accueillir l’investissement télécoms du Fasuce viendront s’ajouter à la soixantaine de localités que l’organe public a connectée au réseau en 2020.

Selon Léon Juste Ibombo, ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, le choix des localités est fait en fonction de la densité de la population, de l’activité économique, de l’enclavement total et des difficultés d’accès aux routes nationales. Aussi, des localités situées aux frontières avec d’autres pays et ayant du mal à accéder aux communications électroniques ont également été ajoutées à la liste.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *