WhatsApp clarifie sa nouvelle politique de confidentialité face aux critiques

2 min de lecture

Après avoir reçu un retour assez révoltant venant de ses abonnés sur ses nouvelles conditions d’utilisation, la messagerie cryptée, WhatsApp propriété de Facebook se démène pour clarifier en bonne et due forme, ses nouvelles conditions. Une situation qui profite à ces concurrents.

WhatsApp s’évertue à restreindre les ravages néfastes engendrés par le changement de conditions de confidentialité annoncé depuis le 07 janvier 2021. « Nous ne pouvons pas voir vos messages privés ou écouter vos appels » tente de faire comprendre l’application.

En effet, les utilisateurs de l’application reçoivent depuis une semaine sur leur téléphone mobile, une notification sous forme d’ultimatum leur stipulant d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation de l’application. Refuser cet ordre contraint les abonnés à ne plus disposer de cette application à compter du 08 février 2021. Ces nouvelles conditions d’utilisation donnent le droit à WhatsApp de partager certaines données personnelles avec Facebook. Toutefois, ces changements ne s’appliquent que partiellement aux utilisateurs européens.

WhatsApp déclare ne pas partager les contacts de ses utilisateurs avec Facebook et ajoute que ni elle ni Facebook ne peuvent voire la localisation et le contenu des groupes de discussion. De plus, selon elle, aucune trace des messages échangés ou des conversations audios et vidéos n’est conservée. Les modifications concerneraient donc uniquement la messagerie commerciale qui est utilisée pour contacter les entreprises. Ainsi pour ce cas, les données peuvent être utilisées par Facebook à des fins marketing ou pour la publicité ciblée : « Nous offrons aux entreprises la possibilité d’utiliser des services d’hébergement sécurisés de Facebook afin qu’elles puissent gérer les discussions WhatsApp avec leurs clients, répondre aux questions et envoyer des informations ». Elle ajoute : « que vous communiquez avec une entreprise par téléphone, e-mail ou WhatsApp, elle peut voir ce que vous dites et utiliser cette information pour ses propres fins marketing, qui peuvent comprendre des publicités sur Facebook ».

 

Ces nouvelles dispositions intégreront également un lien vers les boutiques Facebook qui seront disponibles depuis WhatsApp. Des publicités Facebook pourront aussi être renvoyées vers la messagerie WhatsApp des entreprises.

WhatsApp serait victime de la mauvaise réputation de Facebook en matière de gestion et de protection des données des utilisateurs. Et ce manque de clarté ne vient faire qu’empirer la situation. De nombreux utilisateurs ont déjà commencé par migrer vers des alternatives comme Telegram et Signal.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *