Afrique : basculement à la 5G, mythe ou réalité ?

2 min de lecture

Sur le continent, on constate depuis quelques mois, des velléités en ce qui concerne le déploiement de la 5G. La technologie réputée plus rapide et plus efficace serait-elle déjà à même d’y résoudre les problèmes liés à la connectivité ?

La révolution technologique espérée avec la venue de la 5G se fait toujours attendre dans le monde. Cette situation est sans doute le fruit des réticences affichées par les plus puissants des pays, en majorité occidentaux. Et pour cause, l’érection des infrastructures nécessaires au fonctionnement de ce nouveau réseau engendrerait des investissements exorbitants. Pour certains détracteurs de la 5G, elle comporterait des risques pour la santé notamment des risques élevés de cancer, des dommages génétiques ou encore des désordres neurologiques. Pour les Etats-Unis, l’équipementier chinois Huawei, considéré comme le précurseur de ladite révolution, pourrait se livrer à des actes d’espionnage pour le compte de la République populaire de Chine, contre laquelle ils sont en guerre commerciale depuis l’arrivé au pouvoir du président Trump.

A côté de tout ceci, des Etats comme la Corée du Nord et la Chine font déjà usage du réseau. Le continent africain n’est pas du reste. Plusieurs pays et opérateurs ont déjà manifesté leur désir d’adhérer à la révolution de la 5G. Mais le continent ferait certainement face à des défis liés surtout aux financements des infrastructures et à la rentabilisation de ces dernières. En outre, le réseau 4G, récemment déployé sur le continent n’est pas encore assez utilisé par la majeure partie de la population. De cette situation il résultera qu’un déploiement de la 5G ne profiterait à ce jour qu’à une minorité composée de particuliers et surtout de spécialistes du secteur technologique. Mais, avec l’accompagnement de certains grands groupes, le chinois Huawei, le suédois Ericsson, le finlandais Nokia ou encore le français Orange, certains pays comme l’Afrique du Sud, le Nigéria, le Sénégal et le Togo exploitent déjà des réseaux commerciaux basés sur l’utilisation de la 5G. D’autres encore effectuent des tests et commencent à s’équiper.

Toutefois, pour voir le projet de la 5G se concrétiser sur le continent africain, les spécialistes affirment qu’il faudra attendre encore cinq années.

#AfriqueIT

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *