Togo : La Banque mondiale investi près de 6 milliards FCFA de plus pour achever la construction du Carrier Hotel

2 min de lecture

L’institution de Bretton Woods finance une fois encore les infrastructures numériques togolaises. Elle a annoncé 21 mai 2021 avoir déboursé 6 milliards FCFA dans le cadre du renforcement de la connectivité du Togo pour le développement de son économie numérique.

La Banque mondiale prend part activement au développement technologique du Togo. Elle finance de ce fait les travaux qui y sont liés à travers son institution IDA (Association internationale de développement). L’initiative rentre dans le cadre du Programme pour une Infrastructure de Communications Régionale en Afrique occidentale (West Africa Regional Communications Infrastructure  Program – WARCIP) , destinée à combler les déficits de connectivité entre 16 pays d’Afrique occidentale et le reste du monde. Ce dernier a pour objectif de consolider la contribution de la Banque aux grands chantiers lancés au Togo ainsi que d’étendre la couverture des réseaux haut-débit et de baisser le coût des services de communication.

Concrètement cet apport financier servira à « achever la construction du Centre d’hébergement et de co-location neutre et ouvert (Carrier Hotel), qui servira de hub régional pour l’achat et la revente de capacité de bande passante internationale sur le marché du haut débit au Togo », a souligné la Banque mondiale.

Il est également prévu que ledit financement contribue à achever la stratégie « Togo Numérique 2025 », afin de constituer un réel support pour le développement numérique du pays.

En outre, « La mise en place des infrastructures prévues dans le cadre de ce projet permettra de réduire le coût de la connectivité internationale et de soutenir le programme de transformation numérique au Togo », a déclaré également Hawa Cisse Wagué, Représentante-résidente de la Banque au Togo.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *