Télécoms : Moov Africa sanctionné pour environ 600 millions FCFA

2 min de lecture

Les résultats de l’audience de mardi 17 mai 2021 entre l’opérateur de télécommunication Moov Africa et l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes sont tombés. Moov Africa, après Togocom,  écope d’une amande de près de 600 millions FCFA pour avoir manqué à ses obligations de « permanence, continuité et disponibilité des services, inscrites à son cahier de charges ». 

L’ARCEP a sanctionné la filiale togolaise du réseau de communication Moov Africa d’une amande de 593 805 828 FCFA. Cette sanction fait suite à une audience tenue mardi 17 mai 2021 contre Moov Africa pour « manquements graves et durables à son obligation de fourniture permanente et continue de ses réseaux et services de communications électroniques ».

Pour se dédouaner, l’opérateur avait évoqué, devant le comité de direction présidé par M. Haringa Yaou Tcheyi, les coupures intempestives de l’électricité par la CEET. Et d’ajouter qu’il prévoit l’acquisition de groupes électrogènes et des batteries pour faire tourner les installations en cas de coupure et des actions en perspective.

Ces matériels devraient, selon l’opérateur, lui permettre de corriger la situation. Les premiers responsables ont eu à plaider pour un délai supplémentaire de trois mois.

Cependant, le Comité de direction de l’ARCEP, pour motiver sa décision, a estimé que les dysfonctionnements se sont exacerbés ces trois derniers mois dans le pays. Selon le comité, l’opérateur disposait de temps suffisant pour régler les problèmes entre novembre 2020 et mai 2021, ce qui ne fut pas fait.

Rappelons que Togo Cellulaire filiale de TogoCom et principale concurrent de Moov Africa avait également écopé de cette même sanction. Un milliard de Fcfa pour les dysfonctionnements et non information des clients.

Il est certain que le régulateur togolais des télécommunications exige une meilleure prestation des réseaux pour la population, les deux opérateurs étant donc surveillés de près pour l’atteinte de son objectif. 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *