Togo : la SFI prévoit investir dans le solaire et la connectivité internet

2 min de lecture

La société financière internationale (SFI) envisage réaliser un important apport dans le domaine technologique au Togo. Makhtar Diop, directeur de ladite institution l’a annoncé mardi 18 mars 2021 à Paris après une audience avec le président Togolais Faure Gnassingbé.

La SFI prévoit la mise sur pied d’une centrale solaire et du projet d’installation de câble sous-marin pour la mise à niveau de la connexion internet au Togo. « Il s’agit pour nous de réitérer notre volonté d’appuyer les autorités par des financements dans ces domaines », a souligné Makhtar Diop de la SFI.

Les échanges entre Faure Gnassingbé et Makhtar Diop ont également porté sur les progrès du Togo en ce qui concerne l’amélioration du climat des affaires. « Comme vous le savez, le Togo a été le pays qui a enregistré la meilleure progression en Afrique dans le classement Doing Business. Et on le voit aujourd’hui, des investisseurs privés étrangers et locaux qui seront intéressés à venir investir au Togo », a indiqué le Directeur Général de la branche du groupe de la Banque Mondiale dédiée au financement du secteur privé. 

La république togolaise a réalisé un bond de 40 places pour se classer au 97ème rang mondial et s’adjuger le titre de Top Performer en Afrique subsaharienne au classement 2020 du Doing Business (DB).

Par ailleurs, la SFI n’est pas à son premier financement au Togo. Elle avait investi dans les secteurs de l’énergie, des marchés financiers, de la production de ciment, la logistique et la santé du pays.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *