Togo : Moov Africa de nouveau interpelé par l’ARCEP

1 min de lecture

L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des postes, ARCEP a une fois encore convoqué la société de télécommunication Moov Africa Togo à se présenter devant elle  mardi 18 Mai 2021. Cette nouvelle interpellation  est motivée par le non respect du cahier de charges.

Moov Africa Togo filiale togolaise de Maroc Telecom se présente devant le régulateur togolais des services de télécommunications. Cette fois, elle devrait donner explications relatives au « manquement à l’obligation de permanence, continuité et disponibilité de ses services, conformément à son cahier de charges ».

De fait, la convocation est le résultat de multiples interruptions de services intervenues en juin et septembre 2020 dans un important nombre de localités du Togo.

Afin de rappeler Moov Africa à l’ordre, l’autorité régulatrice a lancé une procédure de sanction à l’encontre de l’opérateur des télécommunications le 09 novembre 2020 pour violation de son cahier de charges.

Rappelons que cette audience intervient après celle tenue contre le groupe Togocom, le principal concurrent de Moov Africa Togo, à qui une amende d’un milliard neuf millions cinq cent soixante-quatre mille trois vingt-cinq francs CFA a été infligée pour violation de la règle de non-différenciation tarifaire inter et intra réseau.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *