Togo : le ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale fixe de nouveaux seuils pour la qualité de service des opérateurs

2 min de lecture

Par un arrêté en date du 29 avril 2021, le ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale définit de nouveaux indicateurs de qualité des services mobiles 2G, 3G et 4G. La mesure fixe également les seuils que les opérateurs officiant sur le territoire sont tenus d’atteindre.

Les sociétés exploitant le réseau mobile au Togo vont être soumises à de nouveaux critères en ce qui concerne la qualité des services proposés à la population. Le ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale a à cet effet rendu public le 29 avril 2021 un arrêté qui précise les nouveaux indicateurs.

C’est en tout cinq catégories de service à savoir : voix, SMS, USSD, navigation web et transmission de données qui sont concernées par cet arrêté ministériel. A ces derniers s’ajoutent les infrastructures réseaux et des indicateurs commerciaux.

Concrètement, ces nouveaux indicateurs seront confrontés à des données recueillies sur le terrain à l’issue des différentes mesures de la qualité de services et d’expériences réalisées annuellement afin de déterminer les niveaux de qualité atteints par les opérateurs de réseau mobile. Aussi, ces opérations de mesures qui seront effectuées sur la base des méthodologies définies au préalable par l’Autorité de Régulation des Communication Electroniques et des Postes (ARCEP), seront faites aux frais des opérateurs.

L’ARCEP pourra également dans le cadre de sa mission de régulation et de contrôle effectuer ou faire effectuer des audits continus de la qualité des services sur toute l’étendue du territoire, et ce tout au long de l’année. 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *