Le centre togolais Carrier Hôtel bientôt équipé de la bande passante

2 min de lecture

Le premier centre togolais de traitements de données et de colocation d’espace d’hébergement pour entreprises, Carrier Hôtel va bientôt être équipée de la bande passante. Une initiative du gouvernement togolais dont les travaux de construction ont été lancés en 2019 par le chef de l’Etat.

Le gouvernement togolais a lancé une procédure publique internationale qui va favoriser l’acquisition de la bande passante destiné au centre Carrier Hôtel. L’information a été recueillie auprès du Ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale (MENTD), selon nos confrères de Togo First.

Le Carrier Hotel ou colocation de centre de données (data center) est un projet ambitieux porté par le Ministère des Postes et de l’Économie Numérique. Il est un espace cloisonné qui permet le stockage et l’administration de serveurs ainsi que d’autres équipements informatiques d’une ou plusieurs entreprises. L’initiative vise à étendre et à améliorer la connectivité dans le pays.

La signature d’un contrat particulier dénommé IRU (Indefeasible right of ruse) ou droit irrévocable d’usage est prévu à travers l’acquisition et la mise en service de la bande passante.

Les sociétés de télécommunications sont priées de soumettre une offre stipulée pour une période de deux à trois ans avec comme prix de référence 1,83 millions $. Cette décision s’inscrit dans le cadre de la procédure lancée par le gouvernement togolais pour la Société d’Infrastructures Numériques (SIN). Cette dernière a été créée au Togo pour détenir des actifs stratégiques du secteur des télécommunications et des nouvelles technologies de l’information.

Le montant de maintenance de la bande passante est pris en charge par le gouvernement et ne devrait pas excéder 100 000 $ soit 54 350 000,00 Franc CFA.

Le lancement de ladite procédure prend fin le 22 juin prochain. La république togolaise pourra utiliser le réseau d’une façon inconditionnelle une fois la transaction effectuée.

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *