L’ARCEP lance un appel à manifestation pour l’accréditation des organismes de certification électronique

2 min de lecture

Le gouvernement togolais accélère le processus de digitalisation. Pour améliorer la sphère numérique dans le pays, l’Autorité de Régulations des Communications électroniques et des Postes, ARCEP a lancé une procédure permettant aux acteurs des secteurs du commerce et de l’administration électronique d’être accrédités en tant que Prestataires de Services de Certification Electronique (PSCE).

Le régulateur togolais du secteur des télécommunications a lancé un appel à manifestation dans le but de répertorier les acteurs ou structures exerçant dans le domaine du commerce et de l’administration électronique. Ces derniers pourraient devenir s’ils le souhaitent ou si toutes les conditions sont réunies, des Prestataires de Services de Certification Electronique (PSCE).

L’ARCEP se prononcera comme l’autorité déléguée de certification. Elle se chargera d’accréditer les acteurs qui remplissent toutes les conditions exigées.  Par ailleurs, l’autorité régulatrice devra doter les organismes qui désirent assurer des services de confiance électronique aux entreprises, administrations ou au public d’une qualification.

Les différentes prestations portent sur la délivrance et la gestion de certificats électroniques servant à signer des échanges électroniques de manière fiable et sécurisée et la fourniture de services d’archivage électronique, …

Le gouvernement n’est pas à sa première initiative pour renforcer le milieu numérique du pays et à en faire un Hub digitale d’ici 2025. En février 2021, il a procédé au lancement du Computer Emergency Response Team, pour renforcer la sécurité du cyberespace togolais.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *