Togo : Cina Lawson citée parmi les 50 personnalités qui font l’Afrique numérique.

2 min de lecture

La ministre togolaise de l’Economie numérique et de la transformation digitale a été citée dans les 50 personnalités, actrices de l’Afrique numérique. L’information a été rendue publique par le journal Jeune Afrique après de nombreuses études minutieuses.

Le continent africain connaît un développement spectaculaire dans le domaine du numérique. Ceci est sans doute le fruit des actions initiées par de nombreux acteurs chevronnés du secteur. Le quotidien Jeune Afrique a récemment rendu public une liste de 50 personnalités actrices de l’écosystème de la technologie sur le continent. Au nombre de ces dernières, figure Cina Lawson, ministre de l’Economie numérique et de la transformation digitale du Togo.

Plusieurs critères ont permis à JA de faire une enquête et ainsi aboutir à ce classement. Il s’agit entre autres de : la capacité d’innovation, la puissance financière, le montant des levées de fonds réalisés, le leadership et la notoriété ; tout en prenant principalement en compte les actions effectuées au cours de la période 2020-2021.

Qui est Cina Lawson ?

Cina Lawson est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po) et de la Kennedy School of Government de Harvard. Avant de rejoindre le gouvernement togolais en 2010, elle a eu à travailler comme consultante et experte des télécoms à la Banque Mondiale (BM) à Washington puis chez le géant mondial des télécommunications Orange à New York. Aujourd’hui à la tête du Ministère de l’Economie numérique et de la Transformation digitale dans un gouvernement dirigé par une femme (Victoire Tomegah Dogbe, la dame numérique a auparavant fait partie d gouvernements successifs des Premiers ministres Gilbert Houngbo, Arthème Ahoomey-Zunu et Komi Selom Klassou.

Toutes ces années passées au gouvernement lui ont permis de mener de nombreuses actions qui ont impacté l’écosystème du numérique dans le pays. Il s’agit notamment de :

La mise en place d’une administration électronique ; l’intégration des TIC dans le système éducatif pour assurer l’adéquation des formations avec les besoins du marché de l’emploi ; l’inclusion numérique des populations vulnérables ; l’octroi de licences de fournisseur d’accès internet en juin 2017 à TEOLIS SA et au Groupe Vivendi Africa ; la privatisation de l’opérateur historique Togocom en 2019 et la mise à jour du cadre réglementaire des TIC.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *