Le premier centre africain de ressources en cybersécurité pour l’inclusion financière est lancé

2 min de lecture

Le consortium Cyber4Dev a lancé le premier centre africain dédié aux ressources en cybersécurité pour l’inclusion financière. L’objectif est de renforcer et de sécuriser les systèmes financiers digitaux africains afin d’enrayer la cybercriminalité.

Le consortium Cyber Résilence for Development (Cyber4Dev) a lancé le centre africain de ressources en cybersécurité pour la finance inclusive avec ses partenaires. Il s’agit de : l’agence Securitymadein.lu, le SnT, la société Excellium Services et de Suricate Solutions. Ces différents collaborateurs ambitionnent renforcer la résilience cyber du système financier en Afrique, sécuriser le développement rapide des systèmes financiers digitaux, et élargir l’inclusion financière sur le continent, un levier pour son développement économique et humain. Selon Pascal Steichen, Président de Cyber4Dev, “Ce projet se concentrera sur la création et le renforcement des capacités ainsi que sur la recherche (…) dans le but de développer un large pool de talents locaux en cybersécurité et de faciliter la création d’emplois qualifiés et de start-ups sur le continent africain ».

Le nouveau centre s’inscrit dans le cadre du projet ACRC (Africa Cybersecurity Resource Centre for Financial Inclusion). Plus de 250 millions de clients vulnérables et 2 000 à 3000 institutions financières vont bénéficier de ses services. Il cherche à secourir les pays africains qui perdent des milliards de dollars par an, et ce à cause des nombreuses transactions numériques faites via des téléphones mobiles non-sécurisés.

 

Le consortium est soutenu par le gouvernement luxembourgeois et des institutions comme la Banque africaine de développement (BAD). Celle-ci a octroyé un financement de 2 millions de dollars pour la création du centre.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *