Togo : Togocom fait un état des lieux après quinze mois de privatisation

2 min de lecture

La société de télécommunications Togocom a tenu en fin de semaine dernière un point de presse. Cette rencontre avec les professionnels des médias a permis aux responsables de la société de faire le point sur la qualité des services offerts après cinq trimestres de privatisation.

De cette rencontre, il ressort que le déploiement de la technologie 5G au Togo est en marche grâce à Togocom. Assistée par l’équipementier finlandais Nokia, la société annonce avoir déjà équipé plusieurs sites notamment l’aéroport international de Lomé, la Plateforme Industrielle d’Adétikopé ainsi que le quartier administratif de la technologie. L’adoption de la 5G par l’opérateur remonte au mois de novembre 2020, faisant du Togo, le premier pays de l’Afrique occidentale ayant adopté la 5G.

Aussi, la société a annoncé la construction de quelques 144 sites relais qui, à en croire les responsables de Togocom ont permis d’accroître la couverture des différents services proposés. C’est ainsi que la société a enregistré une augmentation de 79% sur les transactions d’argent faites sur le service de transfert d’argent TMoney, service qui a migré en février 2021 vers une nouvelle plateforme financée à hauteur d’un milliard de Francs CFA environ.

En outre, la société Togocom affirme avoir renforcé les capacités de son réseau de fibre optique et relancer la croissance des volumes voix et data en vue d’une amélioration de l’offre.

 

En rappel, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) avait récemment infligé à la société une amende d’un milliard de Francs CFA. Par ce point de presse la société Togocom entend renouer avec la confiance des clients. Elle a ainsi annoncé le déploiement de la fibre optique vers l’intérieur du pays au cours de l’année 2021.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *